Kyste sacro coccygien

Voir les questions fréquentes
Poser votre question

INTRODUCTION

Le kyste (aussi appelé sinus) pilonidal (en rapport avec des poils) est une cavité qui se forme sous la peau. Elle fait suite à l’accumulation de poils ayant pénétré dans le derme au niveau du sillon interfessier.

 

La localisation la plus fréquente concerne la région sacro-coccygienne (d’où l’ancienne dénomination de kyste sacro-coccygien) et la pathologie touche davantage les jeunes hommes.

 

Parmi les facteurs de risque de développer cette affection, on retrouve une pilosité importante, un surpoids ou une obésité, un déficit d’hygiène, une peau grasse, une position assise répétée, des frottements excessifs au niveau de la zone, un facteur héréditaire.

Le Kyste sacro coccygien

On distingue deux formes principales :

 

Le kyste pilonidal aigu :

apparition plus ou moins rapide d’un abcès rouge et très douloureux au niveau du sillon inter-fessier.

Le traitement est l’évacuation chirurgicale en urgence du pus sous pression avec méchage dans deux buts : soulager quasi immédiatement la douleur et arrêter la progression de l’infection dans les tissus avoisinants.

Les antibiotiques seuls par voie orale ou locale ne sont pas recommandés. Cet épisode peut néanmoins se reproduire dans un délai imprévisible et seul le traitement radical à distance permettra d’éviter la récidive.

 

Le kyste pilonidal chronique :

il s’agit de la sécrétion de pus indolore. Seuls des démangeaisons et un inconfort peuvent parfois être ressentis. La forme chronique peut faire suite à la phase aigüe ou survenir indépendamment.

Le traitement définitif est chirurgical et un rasage ou dépilation du sillon interfessier est recommandé par la suite pour limiter le risque de récidive à long terme.

Vous souhaitez consulter le Dr Laura Chanel ?

Merci de prendre rendez-vous en ligne