Abdominoplastie

En pratique :

Hospitalisation : 2 jours / 2 nuits
Durée intervention : 2h
Anesthésie : générale
Cicatrice : sus pubienne basse et péri ombilicale
Pansements : 15 jours
Durée de la convalescence : 2 à 4 semaines
Arrêt des activités sportives : 2 mois (3 mois en cas de cure de diastasis associée)
Contention : 2 à 3 mois
Résultat morphologique : à 6 mois
Contrôle, suivi : 7 jours, 15 jours, 3 mois et 1 an

Fiche SoFCPRE
Voir les questions fréquentes

A quel moment peut-on opérer après une grossesse ?
A la suite de l’accouchement, la chirurgie du ventre peut s’envisager au bout de 6 mois à 1 an. Il est essentiel d’avoir retrouvé au préalable son poids d’équilibre et pratiqué les séances de rééducation périnéale et abdominale.

Peut-on retomber enceinte après une abdominoplastie ?
Une grossesse qui suit une plastie abdominale est possible mais peut dégrader le résultat esthétique de l’intervention.

Quel doit être le poids avant une abdominoplastie ?
La chirurgie du ventre ne vise en aucun l’amaigrissement mais est là pour réparer les dégâts liés à une perte de poids. Il est donc conseillé de trouver son poids de forme pour réaliser l’intervention d’autant plus que des variations de poids en post opératoire modifieront le résultat obtenu. L’obésité ou un surplus de poids sévère sont des éléments contre-indiquant l’intervention car dans ce cas l’intervention est plus lourde et à risque de complications importantes (hématome, infection, troubles de cicatrisation, résultat esthétique médiocre).
Néanmoins, une chirurgie du ventre fait perdre une à deux tailles en moyenne.

​Lipoaspiration ou plastie abdominale ?
La lipoaspiration du ventre et des flancs est indiquée lorsque des amas graisseux persistent à l’amaigrissement et que la peau est de bonne qualité non relâchée. Grace a de fines canules, introduites par des mini incisions, la graisse en excèdent est aspirée. Les cellules graisseuses ne pouvant pas se multiplier, la récidive est inexistante sous réserve bonne hygiène de vie.
La plastie abdominale s’adresse à tous les cas où la peau a souffert de l’amaigrissement et nécessite un redrapage. Elle est également indiquée en cas de relâchement de la sangle musculaire (voire diastasis des grands droits).

Qu’est que le minilift abdominal ?
Il s’agit d’une plastie abdominal à minima , sans décollement du nombril. Cette technique s’adresse aux cas intermédiaires entre la lipoaspiration et la véritable abdominoplastie .

INTRODUCTION

L’abdominoplastie ou plastie abdominale est l’intervention de chirurgie esthétique ou réparatrice de l’abdomen.

Elle permet de corriger les disgrâces apparues au niveau du ventre à la suite de grossesses, variations de poids, séquelles d’interventions antérieures, vieillissement cutané… La chirurgie bariatrique est en grande partie à l’origine des demandes d’amélioration sur la peau distendue et les excédents graisseux résiduels. Une chirurgie sur les muscles grands droits de l’abdomen peut également se surajoutée (voir diastasis des grands droits)

La chirurgie consiste en l’ablation d’un large fuseau de peau, situé entre l’ombilic et le pubis. La peau située au-dessus sera redrapée vers le bas et l’ombilic conservé et replacé en position normale. Si nécessaire, le pubis sera lifté vers le haut.
Au final, la cicatrice est située au-dessus du pubis et déborde de chaque côté.

La prise en charge par la sécurité sociale est possible lorsqu’il s’agit de faire enlever un tablier abdominal recouvrant en partie ou totalement la région pubienne. Les prises en charge concernent également les sujets souffrant d’une hernie (zone de faiblesse musculaire de la paroi abdominale). Une demande d’entente préalable doit alors être remplie. Dans les autres cas, l’abdominoplastie est considérée comme un acte de chirurgie esthétique.

Avant l’intervention

Au cours de l’examen clinique seront pris en compte, pour proposer le geste le plus adapté, les paramètres suivants : les caractéristiques cutanées, l’état de la ceinture musculaire abdominale, et le volume de la graisse à retirer.

Le poids avant l’intervention se devra d’être le plus proche possible du poids idéal afin d’obtenir des suites post-opératoires les plus rapides possibles et un ventre le plus plat possible.

Une échographie de la paroi abdominale voire un scanner peuvent être demandés en cas de doute sur une hernie ou un diastasis.

Une visite chez l’anesthésiste est obligatoire.

Il est recommandé de cesser de fumer au minimum un mois avant et un mois après l’intervention afin d’éviter toute difficulté dans le processus de cicatrisation. Toute prise médicamenteuse à base d’aspirine ou d’anti inflammatoires est proscrite au cours de la semaine précédant l’opération.

L’intervention

L’abdominoplastie se déroule sous anesthésie générale et dure environ 2 heures.

En plus du redrapage cutané, peuvent se surajouter une lipoaspiration des régions encore graisseuse et une réparation des muscles grands droits de l’abdomen.

En fin d’intervention, une gaine abdominale est mise en place.

La durée d’hospitalisation est de 3 nuits.

Après l’intervention

Des pansements sont réalisés pendant 15 jours. A l’issu, un contrôle a lieu au cours d’une visite avec le chirurgien.

Les douleurs sont modérées et la prise d’antiinflammatoire n’est pas autorisée. Un gonflement (oedeme) est généralement observé dans les suites immédiates de l’intervention.

Une contention abdominale souple devra être portée durant 2 mois (3 mois en cas de réparations musculaires). Un arrêt de travail de 2 à 4 semaines doit être envisagé, en fonction des cas. La pratique d’une activité sportive est possible à partir du deuxième mois. Des séances de kinésithérapie sont conseillées en cas de repartions musculaires.

Résultats et suivi

Le résultat définitif ne sera visible qu’au bout du 6ème mois. Il faut néanmoins attendre 1 an avant d’obtenir une cicatrice mature. La zone opérée peut également être moins sensible et la sensibilité normale réapparaît le plus souvent dans un délai de 3 à 12 mois.

Pour conserver les bénéfices d’une intervention chirurgicale du ventre, il est conseillé aux patients de suivre une hygiène de vie saine afin de conserver leur poids d’équilibre.

Des consultations de suivi sont proposées à 3 mois et 12 mois après l’intervention.

Un massage quotidien des cicatrices est fortement conseillé et doit être pratiqué aussi longtemps que possible.

Vous souhaitez consulter le Dr Laura Chanel ?

Merci de prendre rendez-vous en ligne