Augmentation du point G

En pratique :

Durée intervention : 30 minutes
Anesthésie : aucune
Pansements : aucun
Pas d’éviction sociale
Arrêt des activités sexuelles : 72 heures
Résultat : immédiat
Contrôle, suivi : 15 jours

Voir les questions fréquentes
Poser votre question

INTRODUCTION

L’orgasme vaginal peut être atteint par la stimulation du point G (du nom du sexologue Ernst Gräfenberg, qui fut le premier à étudier le plaisir féminin dans les années 1950). Il s’agit d’une petite boule 2 à 3 cm, située sur la paroi antérieure du vagin à en moyenne 4cm de profondeur.

L’acide hyaluronique est une molécule naturellement présente dans le corps humain, et plus particulièrement dans certains tissus comme la peau ou encore les muqueuses. C’est une substance qui a la particularité de pouvoir retenir jusqu’à 1000 fois son poids en eau et joue donc un rôle extrêmement important dans l’hydratation et participe aussi à la tonicité des tissus dans lesquels elle est présente.

Une augmentation du point G s’adresse aux femmes qui présentent un trouble du plaisir sexuel par absence ou insuffisance d’orgasme vaginal. Ces phénomènes peuvent s’expliquer par une atrophie des tissus de cette zone (avec le temps, la baisse des androgènes diminue la réceptivité et l’activité des cellules du point G).

Il s’agit d’une injection de 2 à 3 ml d’acide hyaluronique qui en stimulant la sécrétion des glandes para-urétrales (et donc la lubrification de la zone) et par effet volume va rendre la zone plus facilement stimulable, et permettre d’améliorer ces troubles sexuels.

Il est néanmoins important de souligner que l’orgasme est un phénomène multifactoriel avec dimension psychogène importante. Une augmentation du point G permet certes de faciliter la stimulation « mécanique » de cette zone mais elle ne garantit pas le fait d’obtenir facilement un orgasme vaginal.

L’injection de la graisse de la patiente ou lipofilling est une technique alternative au résultat définitif mais rarement proposée en première intention.

Avant l’intervention

La consultation permet d’éliminer toute contre indication à l’usage de l’acide hyaluronique (hypersensiblilité, grossesse et allaitement, infections locales…) et de vous en expliquer les modalités.

L’intervention

L’acide hyaluronique est injecté à l’aide de très fines aiguilles, sous anesthésie locale. Le geste dure 30 minutes.

Une préparation préalable est nécessaire : antiseptique à base de Bétadine ovules 3 jours avant les injections et anesthésique à base de Xylocaïne gel urétral à appliquer en intra-vaginal 2 heures avant l’injection.

Après l’intervention

Un saignement superficiel de courte durée est possible après l’injection. Quelques douleurs peuvent être ressenties au niveau de la zone d’injection.

La reprise des activités est possible de suite. Des soins simples d’hygiène locale sont préconisés et il convient d’éviter les rapports sexuels pendant 72 heures.

Résultats et suivi

Le résultat est immédiat et palpable et dure entre 8 à 12 mois.

Vous souhaitez consulter le Dr Laura Chanel ?

Merci de prendre rendez-vous en ligne