Gynécomastie chez l’homme

En pratique :

Hospitalisation : 2 jours / 1 nuit
Durée intervention : 2h
Anesthésie : générale
Cicatrice : en fonction des caractéristiques de la gynécomastie : orifices de lipoaspiration +/- cicatrice peri aréolaire voire cicatrice horizontale de mastectomie associée à une greffe d’aréole
Pansements : 15 jours
Durée de la convalescence : 15 jours
Arrêt des activités sportives : 2 mois
Contention : pendant 2 mois (1 mois jours et nuits puis 1 mois que le jour) puis lors de la reprise de l’activité sportive
Résultat morphologique : à 6 mois
Contrôle, suivi : 15 jours, 3 mois, 6 mois et 1 an
Tarifs : à partir de 1500 euros

Fiche SoFCPRE
Voir les questions fréquentes
Poser votre question

INTRODUCTION

On appelle gynécomastie un excès de volume au niveau des seins chez l’homme. Elle peut toucher un ou deux seins de manière symétrique ou non.

Relativement fréquente, elle touche environ 30 % des adultes et reste le plus souvent d’origine idiopathique (sans cause retrouvée). Elle peut être d’origine médicamenteuse ou en relation avec un trouble hormonal.

Dans un certain nombre de cas, il peut y avoir une prise en charge partielle de l’intervention par la sécurité sociale.

Avant l’intervention

Un bilan endocrino-métabolique et échographique (échographie mammaire +/- testiculaire) est indispensable et doit être prescrit par un médecin endocrinologue afin d’éliminer les causes accessibles à un traitement médical.

Il est recommandé de cesser de fumer au minimum un mois avant et un mois après l’intervention afin d’éviter toute difficulté dans le processus de cicatrisation.

L’intervention

Elle est réalisée sous anesthésie générale et dure 2 heures. Une hospitalisation de 1 nuit est recommandée.

La technique utilisée dépend du type de gynécomastie et de l’excès cutané résiduel (ptose associée) :

  • lipoaspiration seule (excédent essentiellement graisseux),​
  • mastectomie sous-cutanée (ablation du noyau glandulaire) par une cicatrice péri aréolaire +/- associée à une lipoaspiration,
  • mastectomie avec cicatrice horizontale et greffe d’aréole dans les formes importantes.
Après l’intervention

Des pansements sont réalisés pendant 15 jours. A l’issu, un contrôle a lieu au cours d’une visite avec le chirurgien.

Le port d’un boléro de contention est préconisé sur deux mois et la pratique sportive est déconseillée pendant ces deux mois. Il en est de même pour la manipulation d’objets lourds.

Résultats et suivi

Des consultations de suivi sont proposées à 3 mois et 12 mois après l’intervention.

Le résultat morphologique peut s’apprécier au 6ème mois post opératoire et le résultat cicatriciel est obtenu au minimum à 1 an.

Un massage quotidien des cicatrices est fortement conseillé et doit être pratiqué aussi longtemps que possible.

Vous souhaitez consulter le Dr Laura Chanel ?

Merci de prendre rendez-vous en ligne