Chirurgie des mollets

En pratique :

Hospitalisation : 1 nuit
Durée intervention : 1 heure
Anesthésie : générale
Cicatrice : poplitée de 3 à 4 cm
Pansements : 15 jours
Durée de la convalescence : 1 à 2 semaines
Arrêt des activités sportives : 3 mois
Contention : 1 mois et demi
Résultat morphologique : à 6 mois
Contrôle, suivi : 7 jours, 15 jours, 3 mois et 1 an

Fiche SoFCPRE
Voir les questions fréquentes
Poser votre question

INTRODUCTION

La chirurgie esthétique des mollets permet d’en améliorer le volume et le relief soit par ajout de prothèses ou par ajout de graisse (lipofilling).

La prothèse de mollet va améliorer le galbe de ce dernier en augmentant le relief musculaire en interne et/ou en externe. Elle ne corrige donc que les deux tiers supérieurs du mollet et une adjonction de graisse peut complémentaire peut être nécessaire pour parfaire le résultat au niveau de la cheville.

Les prothèses de mollets sont faites de gel de silicone cohésif : il n’y a pas de fuite de silicone en cas de rupture prothétique et la sensation ferme ressentie est proche de celle des muscles du mollets. La prothèse est insérée sous le muscle par une courte incision située dans le creux poplité ; de ce fait, elle n’est ni visible ni palpable. Le résultat pour galber un mollet trop fin est immédiat et stable dans le temps.

Dans le cadre de chirurgie réparatrice ( séquelles de poliomyélite, pied bot…), une prise en charge par la sécurité sociale est possible.

Avant l’intervention

L’examen clinique évalue la faisabilité de l’intervention. En concertation avec le/la patiente, la prothèse est choisie en fonction de ses dimensions. La pose de la prothèse est discutée conjointement pour évaluer ses atouts et inconvénients par rapport à un lipofilling.

Une visite chez l’anesthésiste est obligatoire.

Il est recommandé de cesser de fumer au minimum un mois avant et un mois après l’intervention afin d’éviter toute difficulté dans le processus de cicatrisation.

Toute prise médicamenteuse à base d’aspirine ou d’anti inflammatoires est proscrite au cours de la semaine précédant l’opération.

L’intervention

L’intervention se fait sous anesthésie générale au bloc opératoire.

La loge de la prothèse est réalisée et l’implant est inséré sous les muscles. Aucun drain n’est posé en fin d’intervention.

L’hospitalisation est de 1 nuit.

Après l’intervention

Des pansements sont réalisés pendant 15 jours. A l’issu, un contrôle a lieu au cours d’une visite avec le chirurgien.

Les douleurs sont modérées et la prise d’antiinflammatoire n’est pas autorisée. Un gonflement (oedeme) est généralement observé dans les suites immédiates de l’intervention.

Une contention par bas de contention seul est préconisée sur une période de 1 mois et demi.

La remise en marche est possible avec l’aide de béquilles pendant une semaine. Afin de réduire au maximum l’appui.

Du fait du risque de phlébite, des piques d’anticoagulants seront prescrits sur 15 jours.

Un arrêt de travail de 1 à 2 semaines doit être envisagé. La pratique d’une activité sportive est possible à partir du deuxième mois.

Résultats et suivi

Le résultat définitif ne sera visible qu’au bout du 6ème mois.

La zone opérée peut être moins sensible et la sensibilité normale réapparaît le plus souvent dans un délai de 3 à 12 mois.

Des consultations de suivi sont proposées à 3 mois et 12 mois après l’intervention.
Par la suite, une surveillance tous les 2 ans des prothèses est préconisée.

Vous souhaitez consulter le Dr Laura Chanel ?

Merci de prendre rendez-vous en ligne