Sécheresse vulvo vaginale

En pratique :

Durée intervention : 30 minutes
Anesthésie : aucune
Pansements : aucun
Pas d’éviction sociale
Arrêt des activités sexuelles : 10 jours
Résultat : pas avant 48 à 72 heures (jusqu’à 7 jours certains cas)
Contrôle, suivi : 15 jours

Site internet Désirial
Voir les questions fréquentes
Poser votre question

INTRODUCTION

A l’approche de la ménopause, suite à des accouchements, des traitements ou bien au fil des années, peuvent apparaître des sécheresses des muqueuses vaginales et une diminution de la trophicité locale, entraînant des inconforts physiques ou psychologiques, des irritations, des gènes, et des douleurs lors des rapports sexuels (Dyspareunies) pouvant retentir sur la vie du couple.

L’acide hyaluronique est une molécule naturellement présente dans le corps humain, et plus particulièrement dans certains tissus comme la peau ou encore les muqueuses. C’est une substance qui a la particularité de pouvoir retenir jusqu’à 1000 fois son poids en eau et joue donc un rôle extrêmement important dans l’hydratation et participe aussi à la tonicité des tissus dans lesquels elle est présente.

Les injections d’acide hyaluronique (Désirial) spécifiquement dédié à cette zone, ont pour avantage d’assurer une hydratation locale de la peau et des muqueuses (palliant aux sécheresses vaginale). Elles stimulent la production de collagène dans la muqueuse qui devient plus épaisse, plus souple et plus résistante. Elles soulagent également des douleur des cicatrices d’épisiotomie ou de fissure vaginale post partum.

Avant l’intervention

La consultation permet d’éliminer toute contre indication à l’usage de l’acide hyaluronique (hypersensiblilité, grossesse et allaitement, infections locales…) et de vous en expliquer les modalités.

L’intervention

L’acide hyaluronique est injecté très superficiellement en multipoints au niveau des parois latérales et postérieures à l’aide de très fines aiguilles, sous anesthésie locale.

Le geste dure 30 minutes.

Une préparation préalable est nécessaire : antiseptique à base de Bétadine ovules 3 jours avant les injections et anesthésique à base de Xylocaïne gel urétral à appliquer en intra-vaginal 2 heures avant les injections.

Après l’intervention

Certaines réactions peuvent survenir telles qu’un gonflement, un hématome, une démangeaison, une sensibilité au site d’injection, qui se résorbent généralement en quelques jours.

Il n’y a presque pas de douleurs et la reprise des activités est possible de suite. Des soins simples d’hygiène locale sont préconisés et il convient d’éviter les rapports sexuels pendant 10 jours.

Résultats et suivi

Les injections de Botox ont un effet après quelques jours néanmoins le résultat n’est pas définitif. Il est nécessaire de précéder à d’autres injections pour faire perdurer le résultat souhaité, en moyenne tous les 3 à 6 mois.

Vous souhaitez consulter le Dr Laura Chanel ?

Merci de prendre rendez-vous en ligne